TNS : PERCO versus Madelin ?

Le PERCO offre-t-il plus d’avantages qu’un contrat Madelin, produit d’épargne retraite spécifiquement dédié aux TNS ?

L’éventualité pour le dirigeant TNS de souscrire un contrat de retraite Madelin en présence d’un plan d’épargne retraite collectif (PERCO) abondé par l’entreprise doit faire l’objet d’une attention particulière.

Certes, pendant la phase d’épargne, la fiscalité du contrat Madelin reste attractive : en 2017, le plafond de déduction des primes versées oscille entre un minimum de 3 923 € et un maximum de 72 572 €. Mais la contrepartie est l’obligation pour le TNS d’effectuer chaque année un versement minimum, quel que soit le montant de ses revenus.

Les sommes épargnées dans le PERCO ou le contrat Madelin peuvent être débloquées par anticipation pour les mêmes causes (invalidité, cessation d’activité, décès du conjoint ou surendettement).
Mais le PERCO offre seul la possibilité de débloquer son épargne à tout moment pour financer l’achat d’une résidence principale.

Enfin, contrairement au contrat Madelin qui ne prévoit qu’une sortie des fonds épargnés en rente viagère imposable, le PERCO peut prévoir une sortie en rente partiellement imposée selon l’âge de départ à la retraite ou en capital totalement exonéré d’impôt sur le revenu.

 

Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à contacter votre conseiller AVENIR & SERENITE PATRIMOINE.

×