Un outil privilégié de transmission

L’assurance vie n’est pas un produit financier ordinaire. Elle constitue un moyen unique de transmettre un capital à ses proches. Mais cet outil sophistiqué nécessite quelques précautions d’usage. Faute de quoi, il est susceptible d’envenimer les rapports familiaux.

Pour ne pas en arriver là, mieux vaut :

  • Respecter les droits des héritiers,
  • Rédiger une clause bénéficiaire claire et sans ambiguïté,
  • Anticiper le décès prématuré d’un bénéficiaire,
  • Distinguer nettement clause bénéficiaire et testament,
  • Tenir compte des effets du régime matrimonial en cas de divorce,
  • Anticiper les effets du régime matrimonial en cas de décès.

Il faut notamment être vigilant sur les points suivants :

  • Dans les familles recomposées, il faut tenir compte des rapports familiaux souvent plus complexes ;
  • Le cadre juridique de l’assurance vie nécessite une analyse d'autant plus poussée qu'elle fait l'objet de réajustements fréquents (textes de lois, jurisprudences, fiscalité...) ;
  • On ne peut pas s’affranchir des règles du régime matrimonial et du droit des successions ;
  • il faut régulièrement faire le point sur les clauses bénéficiaires de ses contrats.

Pour toute question sur vos contrats existants et avant la souscription de tout nouveau contrat, il faut envisager votre situation personnelle et familiale globale : votre Conseiller AVENIR & SERENITE PATRIMOINE sera votre interlocuteur privilégié, dans VOTRE intérêt et celui de vos proches.

×