Créer votre entreprise

Se protéger durablement dès la création de l'entreprise

Que l’on souhaite le constituer ou le renforcer, la question de la gestion du patrimoine se pose rapidement à tout chef d’entreprise, parfois même dès le lancement de son activité. Sauf que tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec ces notions financières… Il faut dire que la multiplication des produits financiers, mais aussi la fiscalité très fluctuante qui les entourent constituent des obstacles compréhensibles. Vous êtes novice ou, en tout cas, peu familier des notions qui entourent la gestion de patrimoine ? La première question que vous devez vous poser est celle de votre profil en tant qu’épargnant : êtes-vous plutôt du genre prudent ou êtes-vous prêt à prendre des risques pour vos placements financiers ? Les solutions qui vous seront proposées par les acteurs de ce marché (banques, assureurs, cabinets spécialisés…) vont en effet différer en fonction de votre profil. Deuxième axe de réflexion à mener avant toute action : quelle est votre stratégie en matière patrimoniale ? Recherchez-vous un rendement sur le long terme, pour préparer votre retraite notamment ? De l’optimisation fiscale avant tout ? Une solution pour protéger vos proches en cas d’accident de la vie ? Vos priorités actuelles pouvant par ailleurs changer avec le temps. D’autres facteurs, enfin, sont à prendre en compte, inhérents cette fois à la personne même du dirigeant : votre âge et votre état de santé, votre situation familiale, votre niveau d'endettement, mais aussi vos préférences personnelles pour tel ou tel type de placement… Cette rubrique a pour objectif de vous aider à vous y retrouver parmi la panoplie des solutions possibles en matière de gestion et d’optimisation de votre patrimoine : livret A, assurance vie, contrat Madelin, PEA, investissement immobilier… Sachant, bien entendu, que le placement idéal qui allierait sécurité, disponibilité et rendement élevé n'existe pas !

En application du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans autorisation écrite de NetPME.

L

Lors d’une création d’entreprise, il est  important d’étudier les solutions qui s’offrent à vous pour mettre votre patrimoine personnel et celui de votre famille à l’abri d’éventuels créanciers.

Il faut absolument séparer le patrimoine personnel du créateur (actuel et à venir) de celui de l’entreprise en créant une nouvelle personne morale (l’EURL, la SARL, la SAS...).

Tableau recapitulatifTableau recapitulatif (131.07 Ko)

 

Il faut éviter de se porter caution de l'entreprise et, si on le fait, de multiples précautions doivent être prises dans l'acte de caution.

Il faut protéger son patrimoine personnel de manière indirecte, par exemple :

- en adaptant son régime matrimonial ;

- en créant une société holding (effet de levier sur l'investissement sans perdre le contrôle) ;

- en créant une SCI (protection de l'immeuble) ;

- en souscrivant une assurance-vie (non saisissable par les créanciers) ;

- etc ...

Depuis le 7 août 2015, la résidence principale d'un entrepreneur individuel ne peut plus faire l'objet d'une saisie immobilière par ses créanciers pour ses dettes professionnelles (exceptions pour les dettes fiscales...). Si la créance n'est pas d'ordre professionnel, le bien reste saisissable.

Il faut également ne pas oublier votre protection sociale : en fonction du statut que vous avez choisi pour exercer votre activité, vous relevez soit du régime des travailleurs non salariés, soit du régime des salariés.

Il faut, enfin, prendre en compte votre fiscalité spécifique : Livret fiscal du créateur d'entreprise

http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptive_5403/fichedescriptive_5403.pdf

Vous vous sentez perdu ?

Concernant toutes ces questions, votre conseiller AVENIR & SERENITE PATRIMOINE mettra son expérience à votre profit. Contactez-nous.

×