Que ferez-vous à la retraite ?

Une fois l’heure de la retraite sonnée, mieux vaut pouvoir s’occuper, et surtout en avoir les moyens. D’où l’intérêt de disposer d’un complément de revenus qui ne sera pas de trop au regard de l’évolution de nos finances publiques.

Comme toujours, les statistiques sont implacables. Celles de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), direction de l’administration centrale des ministères sanitaires et sociaux, sont pour le moins éloquentes. Ainsi, fin 2016, 16,13 millions de personnes percevaient une pension de droit direct des régimes de retraite français, soit une hausse de près de 1 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de nouveaux retraités atteignait 795 000 personnes cette même année. Tous régimes confondus, la pension moyenne s’élevait à 1 389 euros bruts mensuels tandis que 553 000 retraités touchaient le minimum vieillesse. En 2012, seuls 7,21 % des retraités recevaient une pension nette mensuelle supérieure à 3 000 euros.

Et vous, comment vous situez-vous par rapport à la retraite ? Avez-vous une idée du niveau de vos pensions si vous êtes encore actif ? De combien de revenus mensuels aurez-vous besoin à ce moment-là ? Quels moyens avez-vous mis en œuvre pour disposer d’un complément de revenus ? Connaissez-vous le prix d’un établissement médicalisé ? Autant de questions qui devraient légitimement vous préoccuper. Il ne s’agit pas de faire peur mais d’anticiper. Plus vous disposerez de temps devant vous pour préparer votre retraite, plus son montant sera important. Le temps est une variable qu’il ne faut jamais négliger.

Mieux vaut anticiper sur les questions avant de prendre sa retraite

Vous disposez certainement d’une épargne mais quelle est sa forme ? Livrets ? Assurance-vie ? SCPI ? Immobilier locatif en direct ? PEA ? PERP ? Autres ?
 
Sur vos différents placements sera-t-il opportun de sortir en rente ? Quel sera le niveau de cette rente ? Et sa revalorisation annuelle ? Et son rendement ? Aucune idée ?

Si vous êtes encore loin de la retraite, avez-vous envisagé le recours au crédit afin de profiter des taux bas actuels, et par conséquent, d’un effet de levier ?
 
Parce que chaque profil patrimonial est unique, il est indispensable de faire votre bilan patrimonial. Il existe peut-être certains aspects de votre situation qui vous ont échappé ou que vous n’avez pas assez pris en compte.

Quoi que vous décidiez, sachez que les jours passent très vite et qu’il vaut mieux ne pas trop attendre.
 
Consultez votre conseiller AVENIR & SERENITE PATRIMOINE sans tarder : prenez rendez-vous au 09 81 48 61 15 ou par mail.